Transition

Nous traversons une période de transition très importante sur le plan vibratoire et cela commence à apparaître dans la matière, dans ce que nous considérons être notre réalité physique.


Il peut être difficile de faire un simple choix, de prendre une décision concernant l'avenir.


Peut être est il temps de modifier notre manière d'appréhender la notion de vie et de mort. Oui ces mots sont forts, mais cette période l'est également.


Nous prenons nos décisions en nous basant sur nos peurs. Et qu'est ce qu'une peur sinon celle de mourir?

Dans beaucoup de cultures la mort fait partie intégrante de la vie. Dans ces cultures les gens sont plus sereins, plus souriants et étrangement leur espérance de vie est plus longue.


Ceci s'explique très simplement, lorsque nous acceptons la mort comme une transition et non plus comme une fin, alors toutes les peurs, tout le stress lié à ces peurs s'amenuise. Le corps fabrique moins de cortisol et l'organisme est ainsi beaucoup moins sollicité pour réguler. Il est donc moins fatigué et moins fragilisé.


La peur de mourir est légitime, elle fait partie de nos instincts primitifs pour assurer la survie de notre espèce. Elle est donc nécessaire.

Là où l'on rencontre des difficultés, c'est lorsque cette peur annihile la force de vivre.


Considérer la mort comme une transition, une porte ou encore une étape nous permet d'être d'avantage dans la notion de vie et non de survie. Il est ainsi possible de revenir aux plaisirs simples de la vie comme rire, se nourrir, respirer, aimer. Cela permet d'être d'avantage dans la spontanéité et la joie, dans notre identité (vibration) originelle et ainsi dans cet amour de la vie.


La vie, ce cadeau extraordinaire, mérite nos plus pures attentions pour être vécue intensément et passionnément.


♾️ Fatima Ferreira







0 commentaire

Posts récents

Voir tout

AIKYA